Cette femme sourit car elle est débarrassée des feux sauvages et des boutons de fièvre.

Lorsqu’il s’agit de traiter
un feu sauvage, il est
important d’agir
le plus tôt possible!

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le cycle de vie d’un feu sauvage ou d’un bouton de fièvre, qui est de 8 à 10 jours, comporte cinq phases… et il peut même durer deux semaines.

En utilisant Abreva dès le premier picotement,vous contribuerez à réduire la durée du cycle de vie du feu sauvage. Et surtout, pensez à éviter les facteurs déclenchants à chaque phase de votre feu sauvage.

Phases et symptômes des feux sauvages

Lèvres avec un petit point rouge indiquant la première phase du feu sauvage : picotement, démangeaison et brûlure.

 Le premier picotement | Jours 1 et 2

Juste avant l'apparition des premiers symptômes visibles, vous pouvez ressentir un picotement, une démangeaison et/ou une sensation de brûlure. C’est la première phase. Vous aurez davantage l’impression qu’il s’agit d'une « phase de picotements » qui peut durer de quelques heures à une journée. Vous ressentirez généralement une tension de la peau dans la zone où surgira le feu sauvage. La zone devient rouge et enflée en raison de la réaction inflammatoire à l’infection. Le meilleur moment pour commencer le traitement se situe dès le premier picotement, avant l’apparition des signes visibles d’un feu sauvage. Mais même si vous laissez passer l’occasion, ne vous inquiétez pas. Il n’est pas trop tard pour traiter le feu sauvage. Commencez à utiliser Abreva dès la première phase pour obtenir de meilleurs résultats.
Petites bosses sur les cellules cutanées de la lèvre indiquant la phase de vésicule du feu sauvage.

 Combattre le feu sauvage | Jours 2 à 4

C’est la phase de la vésicule — c’est à ce moment-là que la vésicule apparaît. Elle ressemble probablement à un groupe de petites bosses douloureuses qui se multiplient ou grossissent. Alors que votre organisme essaie de se défendre, les globules blancs migrent vers la vésicule et aident à combattre l'infection. La vésicule du feu sauvage se remplit de fluide qui contient des millions de particules virales.
Vésicules éclatées sur les cellules cutanées de la lèvre indiquant la phase de l'ulcère du feu sauvage.

 Au revoir, vésicule | Jour 4

C’est généralement la phase la plus douloureuse de la poussée, mais elle ne dure qu’une journée environ. Durant la phase de l’ulcère, les vésicules crèvent et un ulcère superficiel (plaie ouverte) se développe. Une aréole d’inflammation rougeâtre peut également apparaître autour de la zone affectée. Continuez à utiliser Abreva jusqu’à la guérison de l’ulcère.
Petites bosses sur les cellules cutanées de la lèvre indiquant la phase de formation d'une gale.

 Presque fini | Jours 5 à 8

Pendant la phase de la croûte, le feu sauvage sèche et une croûte de couleur brun doré se forme. À mesure que la croûte rétrécit, vous pouvez éprouver des fissures douloureuses qui peuvent saigner. Des sensations de démangeaison ou de brûlure intenses sont aussi courantes.
Gale presque guérie sur les cellules cutanées de la lèvre indiquant la phase guérison du feu sauvage.

 Fini | Jours 8 à 10

Finalement, le moment de la guérison est arrivé. C’est la phase de guérison. À mesure que la croûte commence à tomber, vous pouvez éprouver une desquamation sèche et une enflure résiduelle. La peau peut également demeurer rosâtre ou rouge.